Alexandre le bienheureux… et le bonheur du confinement

La comédie philosophique d’Yves Robert, où Philippe Noiret campe magistralement un héros faussement débonnaire voulant se retirer de la frénésie du monde, est un film à voir ou à revoir en ces temps .

 

Commentaires fermés.